Augmenter votre productivité avec Click&Cloud, la plateforme PaaS innovative au service des développeurs

Image non disponible

Click&Cloud est une solution PaaS (Platform as a Service) très pratique pour les développeurs. Elle offre une plateforme supportant plusieurs langages de programmation et propose aussi une intégration avec Docker, par des containers compatibles.

Après le premier tutoriel dans lequel vous avez découvert cette solution, le but de ce second tutoriel est de vous apprendre comment améliorer votre productivité avec Click&Cloud.

1 commentaire Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

Les deux auteurs

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

Le Cloud PaaS permet de se concentrer sur l'écriture du code, sans se soucier de l'ensemble des applications middleware : système d'exploitation, base de données, serveur web et donc de l'installation et de la configuration des applications. Les développeurs peuvent également se concentrer sur l'écriture de programmes, alors que la maintenance et la gestion du système d'exploitation sont gérées par le fournisseur.

Dans un écosystème de plus en plus concurrentiel, Click&Cloud by Owentis, une plateforme française innovante, est une des solutions les plus performantes et rapides pour créer des applications.

II. Les trois avantages clés de Click&Cloud

Click&Cloud a pour objectif de fournir une offre de cloud qui soit performante, flexible, à la pointe des technologies de programmation ; et tout cela aux meilleurs prix.

Quels sont les services à haute valeur ajoutée apportés par Click&Cloud ? Nous en donnons trois qui sont présentés dans les sections suivantes.

II-A. Le large panel des environnements de développement supportés

Le PaaS Click&Cloud supporte une large gamme d'environnements de programmation : avec les serveurs d'applications et les bases de données les plus utilisés (pour leur performance) : JAVA (Tomcat, Glassfish et Jetty), PHP (Apache, Nginx), Node.js, .NET, Ruby et Python et Docker, bases de données SQL et No SQL orientées Big data (MariaDB, PostgreSQL, MySQL, Microsoft SQL Server, Percona, MongoDB, Cassandra, CouchDB,Neo4j, Redis et Memcached.).

Vous obtiendrez davantage de détails sur le support des versions et des composants de ces différents langages dans le premier tutoriel.


Click&Cloud met constamment à disposition les dernières nouveautés technologiques et avec une mise à jour continue vers les versions les plus récentes des environnements de développement, la mise en place de correctifs que ce soit au niveau des langages de programmation (PHP 7, Flash…) qu'au niveau de l'intégration de Docker et de containers d'applications.


Cette variété de technologies offre aux développeurs une réelle liberté, en leur donnant la capacité d'évoluer dans l'environnement de leur choix, sans tenir compte des contraintes spécifiques liées à un fournisseur de service cloud.

II-B. Une adaptation dynamique à la montée en charge des applications

La plateforme Click&Cloud s'adapte dynamiquement à la sollicitation des ressources système des applications.

Image non disponible

La première étape consiste à sélectionner son environnement de développement standard, puis de sélectionner une brique logicielle parmi les serveurs d'applications, et par la suite, de fixer les limites de l'élasticité horizontale et verticale.

Les ressources sont automatiquement dimensionnées en fonction des besoins spécifiques de vos applications.
En cas d'évolution de la charge, la plateforme s'adapte : dès que la charge augmente, de nouvelles ressources sont disponibles, et ces ressources sont réduites dès que la charge revient à un niveau inférieur.

C'est là tout le concept d'élasticité horizontale et verticale. Ces deux concepts ont été décrits dans le premier tutoriel. Click&Cloud reste la seule offre de PaaS à intégrer ces deux types d'élasticité.

II-C. Une tarification à l'usage

Une tarification à l'usage : Click&Cloud a choisi d'offrir un cloud à un prix abordable : la
facturation est flexible, seules les ressources réellement utilisées sont facturées !

Comme indiqué dans la section précédente, l'allocation des ressources varie dynamiquement selon les besoins de l'application. Cette logique s'applique aussi à la tarification. Ainsi Click&Cloud ne vous facture que ce que vous avez consommé.

L'avantage est que vous pouvez souscrire à la base pour un environnement avec un certain dimensionnement (basé, par exemple, sur votre budget), et dans la pratique, il peut arriver que vos applications consomment beaucoup moins que ce que vous avez estimé. Vous réalisez donc des économies. N'est-ce pas génial ?

Vous pouvez aussi fixer des limites maximales afin de maîtriser votre budget, ou encore pré-enregistrer un nombre fixe de « cloudlets » par mois pour votre environnement

Le modèle de tarification de Click&Cloud est basé sur des unités de ressources appelées « cloudlets ». 


Un cloudlet est une instance ayant les caractéristiques suivantes :

  • processeur : 200 MHz ;
  • mémoire vive 128 Mo de RAM.

    Un cloudlet est facturé à 0,0085 euro par heure, avec un espace de stockage de 10 Go offert à partir d'un cloudlet. Au-delà d'une consommation de 10 Gb, vous n'êtes facturé qu'au supplément de 0,000058 euro par tranche de 10 Gb.

    À cela s'ajoute un trafic réseau de 2 Gb qui vous est également offert. Et avec un extra de 0,007 euro par heure, vous avez droit à une adresse IP publique. C'est le prix d'une adresse IP publique par heure.

    À titre d'exemples :

  • 1 serveur web = 1 cloudlet ;

  • 1 serveur web + 1 base de données = 2 cloudlets ;

  • 1 cluster de base de données = 2 cloudlets ;

  • 1 application web (CRM, gestion de projets, cloud personnel, GED ) = 2 cloudlets ;

  • 1 load balancer + 2 serveurs d'applications + 1 base de données = 4 cloudlets.

Avec toutes ces possibilités, Click&Cloud vous fait des remises proportionnelles au nombre de cloudlets qui vous sont facturés. Cette remise se présente comme suit :

Image non disponible

De façon concrète, considérons l'exemple suivant.

Vous voulez déployer une application de e-commerce qui sera consultée par des dizaines de milliers d'utilisateurs avec des milliers d'accès simultanés. Après étude et analyse, vous vous rendez compte qu'il vous faut :

  • 1 loadbalancer avec pour caractéristiques :

    • Ressources réservées :

      • processeur :400 MHz,
      • mémoire vive : 256 Mo ;
    • Ressources dynamiques :

      • processeur :1,2 GHz,
        mémoire vive : 768 Mo ;
  • 2 serveurs d'applications avec chacun pour caractéristiques :

    • Ressources réservées :

      • processeur :1,2 GHz,
      • mémoire vive : 768 Mo ;
    • Ressources dynamiques :

      • processeur :4,8 GHz,
        mémoire vive : 3 Go (3072 Mo) ;
  • 1 cluster de deux serveurs de bases de données ayant chacun pour caractéristiques :

    • Ressources réservées :

      • processeur :1,2 GHz,
      • mémoire vive : 768 Mo ;
    • Ressources dynamiques :

      • processeur :4,8 GHz,
      • mémoire vive : 3 Go (3072 Mo),
      • stockage :40 Gb ;
  • 1 adresse IP publique.

En convertissant ces besoins en cloudlets, nous avons :

  • loadbalancer :

    • ressources réservées : 2 cloudlets,
    • ressources dynamiques : 6 cloudlets;
  • serveurs d'applications :

    • ressources réservées :6 cloudlets,
    • ressources dynamiques :24 cloudlets;
  • cluster de bases de données :

    • ressources réservées :6 cloudlets,
    • ressources dynamiques :24 cloudlets.

Ce qui fait un total de 14 cloudlets en ressources réservées et 54 cloudlets en ressources dynamiques; auxquels s'ajoutent l'adresse IP publique et 3 capacités de stockage de 10 Gb, étant donné que 10 Gb sont déjà offerts.

Ce qui générera la facture suivante pour chaque heure qui s'écoulera :

Cloudlets réservés : 0,0075 x 14 = 0,105 euro

Remise 25 %: = -0,02625 euro

Cloudlets dynamiques : 0,007 x 54 = 0,378 euro

Remise 30 % : = -0,1134 euro

Adresse IP publique : 0,007 x 1 = 0,007 euro

Stockage : 0,000058 x 3 = 0,000174 euro

Total : 0,452584 euro

Image non disponible

III. Récapitulatif de la mise en œuvre

D'une façon générale, pour construire votre PaaS avec Click&Cloud, il suffit de suivre les étapes répresentées dans la figure ci-dessous :

Image non disponible

Pour mieux vous guider dans l'évaluation du coût de votre environnement PaaS avec Click&Cloud, suivez la vidéo ci-dessous :


Comment définir sa plateforme PaaS avec Click&Cloud et évaluer le coût


IV. Conclusion

Dans ce tutoriel, il a été question de vous apprendre comment Click&Cloud aide à la productivité du développeur avec un coût abordable pour tous.

Vous pouvez tester la plateforme gratuitement pendant 15 jours.

V. Remerciements

Nous remercions Claude Leloup pour sa relecture orthographique.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2016 Guillaume SIGUI. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.